Vous souvenez vous de ma tourbière !

Je la décrivais dans cet article !

Depuis, je constate que je ne suis pas le seul à l'apprécier ! J'ai constaté qu'un visiteur venait creuser et "labourer" ma tourbière... peut-être pour y chercher des vers de terre ;)

Pour protéger mes plantations, je les ai protégé avec des paniers en plastique renversés... comme vous pouvez le constater sur la photo suivante !

Mais ce soir, j'ai constaté autre chose de BIZARRE !!! Regardez bien les photos ci-dessus et ci-dessous !

Vous ne remarquez rien qui sort de l'ordinaire ??? Cherchez bien !

Je suis sûr que vous avez remarqué ces coquilles de noix ! Non ?

Et bien OUI, ce soir, j'ai trouvé sur ma tourbière ces coquilles de noix vides...

Les noix de mon noyer, je les ramasse... et les mange tranquillement devant la télé à la maison ! pas dans ma serre ! Mon noyer est tout près de la serre. Vous pouvez l'apercevoir sur la photo ci-dessous !

Mais alors !? qui laisse ces coquilles sur ma tourbière ? Un farceur ? où un bestiole ?

Vous avez une idée ? Moi, je suis dubitatif !!!

Lors de notre première réunion dominicale de la saison, un adhérent a distribué de petites plantules de Disa tripedaloides.

J'ai recupéré une de ces plantules et en profite pour refaire ma tourbière.

C'est Bertrand Roy, des Orchidées de la Belle Etoile qui m'a communiqué cette recette. Pour 1 litre d'eau, mélangez :  10 ml d'alcool 10 ml d'huile de parafine 20 ml de savon noir Vous trouverez l'huile de parafine en pharmacie. N'oubliez pas de renouveler le traitement 3 fois à 1 semaine d'intervalle. Ceci est nécessaire pour éviter qu'une nouvelle génération d'intrus survive.

Nous avons reçu les questions suivantes et essayons d'y répondre !